Menu
Veronique Bernhard illustratrice BD optimiste ecoloBulleVeronique Bernhard illustratrice BD chat roux crayon

Biographie : comment je suis devenue illustratrice

Mes premières ambitions

Nourrie (Gavée ?) dès la petite enfance de BD et de cartoons, j'ai commencé à dessiner dès que j'ai pu prendre un crayon en main. Mon monde imaginaire évoluait entre les elfes et les farfadets, tout un univers fantastique inspiré de mes lectures, qui me permettait, non pas d'échapper au monde réel, mais au contraire de l'affronter plus facilement.
Un jour d'automne, ma prof de dessin de quatrième me demanda de réaliser une bande dessinée : je devais y raconter comment j'imaginais ma vie future. Vaste sujet à 14 ans ! D'autant qu'il fallait que j'utilise un support, la BD, et un univers, le monde réel (!), que je ne maîtrisais pas !
Issue d'une famille de scientifiques, je décidais donc à ce moment-là que je ferai de la recherche en biologie, que je trouverai le vaccin contre le SIDA et que j'obtiendrai un Prix Nobel avant mes trente ans. Il n'y a pas de petites ambitions !
C'est ainsi sur des copies doubles d'écolière que je réalisai ma toute première BD, encre de chine et crayons de couleurs en soutien de mon imagination débordante...
Et si le dessin ne semblait pas alors faire partie de mes futurs projets, je découvris ainsi le plaisir tout simple de raconter des histoires en images, et de faire sourire, voir rire, avec mes propres personnages...

Veronique Bernhard illustratrice optimiste: sa premiere BD

Mon parcours professionnel

Si j'ai bien entrepris des études de biologie (Maîtrise de Biologie Cellulaire et Physiologie, ça claque !), j'ai petit à petit bifurqué vers l'informatique (Diplôme d'ingénieur en Génie Logiciel, ça claque encore plus !) pour me retrouver Chef de projet informatique dans l'assurance pendant plus de 10 ans. Ca fait tout de suite moins rêver que le Prix Nobel, hein ?! Et désormais, je suis manager d'une équipe de statistiques, toujours dans l'assurance. Et c'est un métier qui me convient bien, aliant rigueur, ouverture d'esprit, rencontres, co-construction et nouvelles technologies. Bref, tout ce qu'il faut pour se nourrir intellectuellement, et physiquement !

L'illustration

Bien sûr, toutes ces années, le dessin m'a toujours accompagnée : de la création de Corni, au collège, aux dessins sarcastiques, au lycée, du portrait de mes profs d'amphi aux caricatures de mes caramades de Fac. Pour financer mes études, j'ai même donné des cours de dessin ! Lors de mes premiers stages ou boulots d'été, pendant lesquels j'ai travaillé sur des sites web à vocation scientifique, j'ai pu découvrir le dessin via les outils numériques et l'animation flash : un nouveau monde m'était ouvert !

Néanmoins, le dessin restait toujours un à-côté, un loisir, un passe-temps, moins présent au fur et à mesure que le temps libre diminuait, proportionnellement à l'agrandissement de la famille, ne travaillant plus que sur quelques projets pour le cercle amical ou familial.

Veronique Bernhard illustratrice BD : caricature de copains de fac Caricature d'un groupe de copains
à l'université

C'est pourquoi, il fallait réagir ! La main me démangeait, Corni voulait sortir au grand jour et je ne pouvais le décevoir plus longtemps... J'ai donc décidé de reprendre ma vie en main, et de valoriser cette activité qui fait partie de moi. C'est comme ça que j'ai décidé de devenir officiellement illustratrice, pour le meilleur ou pour le pire ! Et depuis, je suis une slasheuse assumée, c'est à dire que j'exerce donc un double métier : manager aux heures de bureau, et illustratrice, le reste du temps !

Alors, un prix Nobel, non, mais un vrai double-métier centré sur mes besoins et ma passion, oh que oui !

Veronique Bernhard illustratrice exerce un doublemétier

Mon univers

Mon univers est peuplé de personnages toujours optimistes, aux traits de crayons simples et aux couleurs franches. Ancrés dans le quotidien, même quand ils vivent dans un monde parallèle au nôtre, ils tentent d'apporter humour et légèreté à ce monde qui en a bien besoin.

Quelque soit votre projet, je suis certaine que je saurai vous proposer l'illustration ou la BD qui répondra à votre besoin, il suffit d'en discuter !